Je voulais offrir ma vie surtout pour les jeunes.

 

« En ce temps-là, Jésus monta sur la montagne et appela ceux qu’il voulait. Et ils allèrent vers lui » Mc 3, 13-19.

J’aime ce petit passage de l’Evangile de Marc et c’est à travers lui qu’un jour, dans une chapelle, Jésus a confirmé des choses dans mon cœur, et l’une d’ elles était qu’Il m’avait appelé.

Beaucoup se disent peut-être : “je ne me choisirais pas.” Oui, moi non plus, mais Il a traversé ma vie et m’a choisi. Et il continue à  me choisir. C’est incroyable. Un Evangile qui est toujours actuel depuis plus de deux mille ans. Mais ici, dans ce bref texte, je veux partager un peu de mon appel et de la façon dont je suis arrivé dans un autre pays grâce à ce même Evangile.

Je m’appelle Roger Ferrari, j’ai 26 ans et je viens d’une ville près de São Paulo, au Brésil, appelée Mogi Guaçu. J’ai quitté la maison à l’âge de 17 ans pour aller à l’université de radio et de télévision de Canção Nova, à Cachoeira Paulista. C’est là que j’ai étudié et commencé à me professionnaliser dans le domaine de la communication, avec des stages dès le premier semestre. Pendant mes études, je cherchais aussi ma vocation, avec l’équipe de Canção Nova. 

Je me suis senti appelé à me dévouer pour une cause, mais en même temps je voulais vraiment rester jeune, être une personne « normale », je ne me sentais pas appelé à être prêtre ou religieux. Je voulais offrir ma vie surtout pour les jeunes. J’ai fait trois ans d’accompagnement vocationnel, j’ai terminé l’université et je me suis engagé dans la communauté. J’ai fait deux années de formation avec la communauté, j’ai vécu à Lavrinhas et Queluz.Tout nouveau diplômé en communication, sans internet, sans téléphone portable, j’ai souffert un peu. lol

 

Mais c’était une période incroyable de connaissance de soi, de maturité et de croissance. Après ces deux années, je suis allé dans ma première mission à Cachoeira Paulista, dans le secteur du journalisme. Là-bas, j’ai aussi beaucoup appris et grandi. Et fin 2018, j’ai été surpris par un appel du Conseil me disant que ma mission avait changé et que j’avais été transféré à la mission de Terre Sainte. Ce fut un choc ! Je n’ai jamais pensé vivre en dehors du Brésil, et ce n’était même pas mes projets dans la communauté. Mais c’étaient les plans de Dieu.

Jérusalem, ma nouvelle terre de mission ? Qui aurait imaginé dans cette chapelle où je commençais à comprendre l’appel de Dieu dans ma vie,  qu’un jour je vivrais en Terre Sainte ? J’ai accepté le défi, même sans comprendre. J’ai quitté le Brésil, et je suis arrivé au Moyen-Orient. Mon Dieu ! Combien de défis ! Combien de barrières surmontées en moi-même, dans la culture, dans le détachement. Tout cela est sans aucun doute l’œuvre du Saint-Esprit.

2019, 2020 et 2021 en marchant sur les pas mêmes du Maître. Essayer en vérité. Et en même temps, je me lance dans une mission dans le domaine de la communication, je me lance dans l’évangélisation du 21ème siècle sur les réseaux sociaux, et j’essaie toujours de vivre l’Evangile sur cette terre. Ici, je pouvais me rappeler que dans mon histoire vocationnelle, Dieu m’avait toujours parlé des nations, et je ne comprenais pas. J’ai dû quitter ma terre pour comprendre cet appel, et là j’ai compris que ça ne voulait pas dire voyager à travers le monde pour parler de l’Evangile. C’est  se donner quelque part dans le monde où l’Evangile a besoin d’être témoigné à travers la vie. 

Aujourd’hui, ma nation est Jérusalem, qui m’apprend tant de choses, mais qui me fait sortir de ma zone de confort. Quelle sera ma prochaine nation ? Où veut-il encore que je vive l’Evangile ? Je ne sais pas vraiment. Mais je sais que le Même qui m’a appelé m’a soutenu jusqu’à présent et  me soutient !

Suis-je heureux ? Très ! Je me réalise en contemplant les grandes actions de Dieu dans ma vie et en voyant qu’à chaque pas le don de ma vie en vérité est une rencontre. Rencontre de communion et de l’amour d’un Dieu qui s’abaisse jusqu’à ma petitesse pour simplement m’aimer et me vouloir proche de Lui !

Priez pour moi et que je puisse toujours faire la volonté de Dieu 🙂

Que Dieu vous bénisse mes amis !

Roger Ferrari

Membre de la communauté Canção Nova